adopter-slow-attitude

La slow attitude : explication

Fini les journées chargées à bloc, les multiples contraintes de temps qui vous mettent la pression dès votre réveil jusqu’à l’heure du coucher, exit aussi les « super-attitudes » et les « je peux tout gérer ». Faites désormais place à un peu moins de rythme. Adoptez la « Slow Attitude », le nouveau mode de vie à la fois tendance et bénéfique pour toute la famille.

La Slow Attitude : quèsaco ?

Ces dernières années, le rythme de vie de l’homme semble souffrir de l’influence de l’évolution de la technologie. Tout va désormais à la vitesse de la lumière, voire davantage. Et l’homme, lui aussi, doit se plier à ces nouvelles règles qui définissent ses performances. « L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt » se disent la plupart. Alors, on s’efforce de notre mieux à ne jamais perdre du temps à ne rien faire. Avec le rythme et la pression viennent le stress, lot quotidien de l’être humain. Alors tout devient presque une habitude : manger, dormir, travailler et même le sport, le sexe, le voyage et les divertissements entrent dans le cercle vicieux des « choses à faire ». Ces « obligations » qui nous privent de notre liberté mais surtout du « plaisir de vivre ». Celui-même que prône la « Slow Attitude » qui vise à réapprendre à l’homme de prendre le temps de vivre chaque instant profondément.

La Slow Attitude à table

Au petit déjeuner, au déjeuner comme au dîner, nous sommes toujours contraints de respecter un timing très strict. Entre le bureau, les enfants, les courses et les réunions, nous avons tendance à nous nourrir comme des animaux. Presque souvent rien le matin, du fast-food à midi, presque jamais d’eau et au pire de la pizza le soir. Inventé par Carlo Petrini, illustre gastronome italien, le « slow food » nous invite à explorer la richesse de notre environnement et d’en profiter au quotidien. Manger moins vite, découvrir le plaisir d’aller au marché d’à côté, acheter frais et surtout cuisiner.

slow-attitude-adopter

La Slow Attitude au travail

Nous avons certes besoin d’argent pour vivre, mais il n’y a pas que le travail dans la vie. A vouloir toujours partir à la quête du mieux, nous oublions tout simplement de vivre. La Slow Attitude au travail ne signifie toutefois pas de ralentir notre productivité au risque d’en subir un déficit financier. Il s’agit surtout de prendre le temps de s’organiser, revoir ses priorités, alléger son agenda et surtout déléguer les tâches entre collègues. Sans oublier de profiter à fond des instants de pause pour se relaxer.

La Slow Attitude en famille

La vie de famille est bien la première à supporter les conséquences du rythme infernal que prend souvent notre quotidien. D’abord le couple qui se résout à ne communiquer que par nécessité. Ensuite les enfants qui soient deviennent solitaires, soient dépendant des réseaux sociaux. Alors qu’il convient de vivre pleinement chaque instant passé en famille, s’amuser, voyager, se redécouvrir et surtout communiquer. Adoptez la Slow Attitude!