Voyage au Panama

La Panama est un pays émergeant dans le tourisme même s’il n’attire pas encore de nombreux touristes occidentaux et américains pour le moment, contrairement à cette destination. Ce pays situé en Amérique centrale faisait autrefois partie de la Colombie. Il s’est rendu indépendant en 1903. La richesse de son écosystème ainsi que la variété de ses climats constituent ses intérêts touristiques. Les parties du pays regorgent des sites à visiter qui sont un mélange d’une architecture moderne et coloniale. Sans oublier les plages de sables blanc, les forêts tropicales, des îles envoûtantes etc.

La capitale Panama city

La capitale divisée par le canal du Panama offre deux facettes de civilisations. D’un côté, il   y a la métropole style Miami dominant par ses imposants gratte-ciel et ses buildings. De l’autre côté, on retrouve des édifices plus anciens avec le centre historique. Le canal lui-même vaut un détour pour photographier le va-et-vient des bateaux. Une visite au Musée du canal interocéanique s’impose également pour découvrir l’histoire de ce canal. Parmi les vestiges historiques de la capitale, il ne faut pas manquer la visite de la vieille ville, où on retrouve la tour de la cathédrale de 30 m, classée patrimoine mondiale par l’Unesco. Dans la périphérie, il y a également le centre historique du Panama. Des buildings démesurés au design original surplombent le paysage de la capitale comme le musée de la biodiversité. On y voit des fossiles d’animaux vieux des millions d’années.

Panama-voyage-informations

Par ailleurs, en baladant parmi les centres commerciaux très modernes et les rues pittoresques de Casco Viejo, on peut remarquer la disparité ou le contraste de la ville. Tant qu’on est près du canal, il vaut mieux faire une petite évasion vers l’île enchanteresse de Taboga, à une vingtaine de minutes de la capitale. La mer turquoise, la végétation luxuriante, la plage magnifique, les singes hurleurs vous y attendent. De retour dans la capitale, si on veut toujours un bol d’air frais, la visite du Parc naturel métropolitain à une dizaine de minutes du centre-ville est incontournable.

Les sites touristiques en dehors du Panama city

Le pays possède un arrière-pays couvert de montagnes et de forêts et une population locale métissée. Pour débuter le périple, on peut opter pour l’ascension du volcan Baru dans la province de Chiriqui. La nature verdoyante y est en pleine beauté. On continue ensuite l’aventure avec la randonnée dans le parc national du Darien. Celui-ci abrite une faune et flore impressionnantes   entourant des superbes lacs et des cascades. Le pays possède en fait plusieurs parcs et réserves naturelles qui méritent la visite. Entre autres, il y a le parc national marin de Coiba, où toutes les espèces rares sont collectionnées. Il y a également le parc national marin de golf de Chiriqui où il est possible d’observer le passage des baleines. Mais aussi le parc international Amistad, qui entre dans la frontière costaricaine. Cette réserve est le deuxième parc le plus grand du Panama. Et pour les inconditionnels de pêche sportive, la visite de l’île de Secas est à conseiller. Enfin, préférez le réseau d’autocar pour parcourir Panama de long en large à coût abordable.

Si cette destination vous intéresse, sachez qu’il existe un site officiel du Panama où vous pourrez obtenir plus d’informations : voici le lien.